AGENCE EUROPÉENNE DU MANAGEMENT CULTUREL
50, rue de Paradis - 75010 Paris
Tél : 33 (1) 42 05 41 25
aemc@aemc-culture.com

Bienvenue à l’Agence Européenne du Management Culturel. Vous souhaitez intégrer des fonctions de :Chargé/Chargée de développement culturel - Développeur/Développeuse culturelle - Agent/Agente de développement culturel - Chef/Cheffe de projets culturels & évènementiels - Coordonateur/Coordonatrice de développement culturel - Consultant/Consultante culturelle - Responsable d’association culturelle - Médiateur/ Médiatrice culturel(le)- Chargé/Chargée de l’action culturelle - Chargé/Chargée d’études (opérations de développement culturel) - Chargé/Chargée de mission culture Chargé/Chargée de mission culture, arts et patrimoine - Chargé/Chargée des affaires culturelles - Délégué/Déléguée culturel(le) - Animateur/Animatrice culturel(le)  Découvrez notre cycle et modules de formation 2017.

Découvrir le patrimoine médiéval


Durée : 2 jours (14 heures)

Dates de la prochaine session : 02 et 03 mai 2018

Objectifs du module de formation

Connaître l’environnement et les bases historiques du Patrimoine médiéval monumental et de proximité (ce module est complémentaire au module Patrimoine et développement durable)

Contenu de la formation

Pourquoi le Patrimoine Médiéval?
Une nostalgie récurrente (château de Pierrefonds et Viollet-le-Duc)

Le Haut Moyen Age: l’émergence d’une civilisation ordonnée
La suite de l’Empire Romain (Église Saint Pierre aux Nonnains de Metz).
  • Des débuts contrastés
le choc des invasions (Attila et son camp de La Cheppe); une fusion des sociétés(le baptême de Clovis à Reims – la basilique Saint Remi); les villes se dépeuplent (Nîmes et les murs du cirque devenus remparts).
Des bases à jeter: l’émergence d’un pouvoir royal (Dagobert – la nécropole de Saint-Denis); une nature à habiter (forêt de Crécy); une société féodale (château –fort de Ferrette).
  • Secousses et mutations
Quand l’histoire devient légende (Roncevaux, 778 – la collégiale royale); l’invasion normande (traité de Saint-Clair-sur-Epte 911 – statue de Rollon à Rouen); les dynasties changent (Hugues Capet – Richer de Reims et Palais du Tau).

Le pouvoir politique s’affirme sur fond de chrétienté
La puissance montante de l’Eglise (Cluny, Xe siècle); le roi soumis à l’Eglise (bas-relief d’Avenas représentant sans doute Louis VI); l’Eglise au milieu de la vie des hommes (cathédrale de Laon et ses bœufs).
  • Les luttes politiques
la grande conquête de l’Angleterre (tapisserie de Bayeux); des dominations à asseoir (Falaise, Guillaume le Conquérant); des menaces qui subsistent (Château-Gaillard les Andelys).
  • L’élan des croisades
Une force de mobilisation (Urbain II Clermont – cathédrale Sainte Apollinaire de Valence); l’ardeur des chevaliers de la foi (commanderie de Coulommiers); de nouveaux espaces de circulation (la cité d’Aigues-Mortes).

L’âge d’or des cathédrales et des sommes.
  • Un monde qui se stabilise
La liberté des communes (Tour des pins de la commune-clôture de Montpellier); la ruralité préservée (le fief des époisses près de Melun); le souci du corps (le traité de Barthélemy l’Anglais «Livres des propriétés»).
  • «Dieu Premier Servi»
 la verticalité de la foi (La Grande Chartreuse); le ciel sur la terre (les cisterciens - Abbaye de Fontenay); une architecture de lumière (vitraux de la cathédrale de Chartres).
  • L’architecture du savoir
la naissance de l’université (création de la Sorbonne – la Somme Théologique de Thomas d’Aquin); le primat maintenu de la contemplation (cloître de St Trophime d’Arles); l’ombre des inquisiteurs (hérésie cathare – château de Montségur).

La fin d’une époque et l’annonce d’une renaissance.
  • Vivre en ville et en campagne
la fine fleur de la papauté (palais des Papes Avignon); fêtes et marchés (les festivités de Crest) de petites cités autonomes (Pérouges dans l’Ain).
  • Un monde occidental en deuil
la mort omniprésente (la grande peste - les flagellants); des conflits durables et sournois (guerre de cent ans – la vallée du Dropt et ses bastides); une société de la menace (le donjon de Cravant).
  • Du crépuscule à l’aube
l’attrait des alchimistes (Maison Nicolas Flamel rue de Montmorency);

L’apothéose des puissants (gisant de Jean duc de Berry XVe siècle cathédrale Bourges); asseoir la paix (la basilique de St Nicolas de Port).


Intervenant : Dominique Vibrac

Pour obtenir de plus amples d’informations, contactez nous au : 01 42 05 41 25

Recevoir une documentation : cliquez ici